Réseau d’hospitalité pour les demandeurs de droit au séjour de la région brestoise

Mois : juin 2020

24 h avec les premiers de corvée

Un article du journal Le Monde des 20-21 juin 2020 sur la situation des migrants dans la région parisienne. Les mêmes problèmes se rencontrent chez nous dans un contexte très différent.

Témoignage de Manick, jeune arménienne

Manik (1), jeune Arménienne de 25 ans, et sa famille sont hébergées par un collectif 100 pour 1 toit brestois. Elle raconte son histoire mouvementée, de l’Arménie jusqu’à Brest après un séjour en Ukraine…

Digemer au chevet de trois familles de migrants

Plouescat – L’association Digemer recherche trois logements pour trois familles de migrants. Deux d’entre elles vont en effet devoir quitter leur hébergement du centre-ville prochainement.
Ouest-France Nord-Finistère, 9/06/2020

Des nouvelles du collectif Baie du Kernic

Juin 2020
Le collectif de la Baie du Kernic héberge deux familles. Elle nous en donne des nouvelles.

La newsletter du collectif de Landerneau

Le collectif de Landerneau, au sortir du confinement, a adressé une newsletter à ses adhérents et donateurs. Extraits.

La newsletter Du Relecq-Kerhuon

Le Collectif Du Relecq Kerhuon nous fait part de sa newsletter , en 3 chapitres

  • Les migrants au secours des paysans du Léon
  • L’hébergement citoyen
  • Un peu de travail : beaucoup de solidarité

Extraits

Des nouvelles d’une famille hébergée

Grâce à votre soutien financier et vos dons de matériels, vous permettez à la famille D… demeurant …. à Brest de se loger et c’est un réel soulagement pour notre collectif qui est encore jeune (un an !).

Un collectif d’aide aux réfugiés interpelle le préfet

Le Télégramme – Brest, 5 Juin 2020
 Faisant le constat que « la précarité juridique et économique des personnes étrangères s’était aggravée pendant le confinement, neuf syndicats et associations finistériennes (*) se sont étonnés, mercredi, dans un communiqué, de la non-réouverture du service dédié aux étrangers de la préfecture du Finistère.

Communiqué de presse

Le 11 mai dernier, la majeure partie des commerces et services publics du Finistère ont réouvert au public. Ce n’est pas le cas du service des étrangers de la Préfecture du Finistère, qui reste, encore aujourd’hui, fermée “jusqu’à nouvel ordre”.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén